mardi: prochaine Assemblée populaire autonome du quartier Villeray (avec l’ordre du jour proposé)

Assemblées populaires autonomes du quartier Villeray (APAQ)
L’Assemblée populaire autonome de quartier vise à mettre sur pied des espaces de discussion et d’organisation.

Notre prochaine assemblée aura lieu MARDI LE 9 OCTOBRE entre 18h et 20h au Coop “La Collective” à 8065 rue Lajeunesse (métro Jarry).

Ordre du jour (proposé) de l’assemblée du 9 octobre (18h à 20h) :
- Retour sur la Fête de rue (7 octobre) – 5 mins
- Discuter de notre participation aux événements du 13 octobre (Manif des casseroles et la Conférence “Bâtir une Cité sans frontières”) et du 22 octobre (Vigile pour les victimes des bavures policières) – 10 mins
- Proposer et organiser la bouffe (repas collectif)  pour la prochaine assemblée (27 octobre) – 10mins
- Prise de décision quant à éventuelle fête pour Noël (et assemblée le 8 décembre) – 5 mins
- Prise de décision quant aux fréquences des 5 à 7 et dates – 5 mins
- Communications (courriels; demande de CUTV; demande d’un chercheur; etc) – 10 mins
- Discuter d’une éventuelle liste de discussion et liste de contacts – 10 mins
- Discussion/Échange sur CSA (Centre social autogéré à Villeray) et gentrification – 30 mins
- Discuter de la collaboration avec ALV (Jean-Guy) – 10 mins
- Tour des comités (suivi, journal, centre social autogéré, contre l’embourgeoisement …) – 15 mins

Prochaines assemblées
Après l’assemblée du 9 octobre, nos prochaines assemblées seront:
* SAMEDI 27 OCTOBRE, 13h
* MARDI 13 NOVEMBRE, 18h
* SAMEDI 8 DÉCEMBRE, 13h
Toutes les assemblées seront au Coop “La Collective” à 8065 rue Lajeunesse (métro Jarry).

INFO: http://www.apaqvilleray.org/
CONTACT: apaqvilleray@gmail.com

—–

L’APAQ : POURQUOI S’UNIR?

Nous sommes des travailleurs, travailleuses, étudiants, étudiantes, chômeurs, chômeuses, retraité-e-s, assisté-e-s sociales et sociaux, immigrant-e-s… de tous les âges qui, dans le respect mutuel de nos différences, avons décidé de ne pas vivre à genoux et de ne pas nous taire. Trop longtemps, nous nous sommes laissé-e-s endormir par les politiciens-ne-s et les médias qui sont au service des riches et des puissants. Trop longtemps, nous nous sommes laissé-e-s piétiner par ceux et celles qui prétendent gouverner en notre nom mais mettent de l’avant des politiques contraires à nos intérêts.

Nous nous indignons de l’arrogance avec laquelle les gouvernements nous refilent, jour après jour, les factures démesurées résultant de la cupidité, de l’irresponsabilité et de la malhonnêteté de grandes corporations n’agissant que pour le profit d’une petite minorité. Nous sommes outré-e-s par la loi 78 et les autres lois spéciales destinées à nous empêcher de signifier notre refus des politiques qui nous appauvrissent et nous affaiblissent. Nous avons été inspiré par la vigueur des étudiant-e-s qui nous ont montré qu’en s’unissant, nous avons la possibilité de ne plus être impuissant-e-s face à ces affronts. Nous ne voulons plus jamais nous laisser isoler. Nous ne voulons plus jamais nous laisser marcher dessus par ceux et celles qui nous dépossèdent de notre bien collectif et de notre liberté.

Réuni-e-s en assemblée populaire autonome dans chacun de nos quartiers, nous joignons nos forces pour défendre nos droits, oeuvrer au bien-être collectif et opposer un contre-pouvoir.

QUE VOULONS-NOUS?

Nous désirons rendre permanente la mobilisation issue de l’opposition à la loi 78 et du mouvement des casseroles. Nous désirons rassembler le plus de gens possible pour agir ensemble dans un espace inclusif, non-raciste, non-sexiste, non-partisan, indépendant de l’état et non-autoritaire. Nous désirons vivre une expérience collective, instaurer une « vie commune » dans notre quartier basée sur les valeurs de solidarité, de dignité et de respect. Nous désirons vivre une autre démocratie, directe et participative, dans laquelle nous pourrons avoir une réelle emprise sur les décisions importantes qui nous concernent et nous affectent.

NOUS EXIGEONS DANS UN PREMIER TEMPS :

- L’annulation immédiate de la hausse des frais de scolarité
- La gratuité de l’ensemble des services publics en commençant par la santé, le transport et l’éducation
- L’abrogation de la Loi 78, du règlement P-6 à Montréal et de l’ensemble des lois spéciales limitant le droit d’association et de grève
- L’amnistie pour toutes les personnes arrêtées depuis le début de la grève
- Un moratoire des projets de pillage des ressources naturelles
- La fin de tous les projets et politiques entraînant l’embourgeoisement de notre quartier et la hausse des loyers.
- La fin des abus de pouvoir causés par le système parlementaire actuel.
- La fin des déportations et des politiques racistes envers les immigrant-e-s.

NOUS EN APPELONS…

Aux étudiants, étudiantes, travailleurs et travailleuses syndiqué-es ou précaires, aux chômeurs, chômeuses, assisté-e-s sociales et sociaux, retrait-é-s, afin qu’ils et elles se réunissent au sein de leurs organisations respectives ou si ce n’est pas possible à l’extérieur de celles-ci pour débattre en toute liberté des problèmes actuels et du déclenchement d’une grève sociale.

JOIGNEZ L’ASSEMBLÉE POPULAIRE DE VOTRE QUARTIER!

-> notre page web: www.apaqvilleray.org
-> contact courriel: apaqvilleray@gmail.com
-> groupe facebook: https://www.facebook.com/groups/118890051584828/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


× two = 18

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>